Sainte Gertrude

Mis à jour le 26 juin 2009

Sainte-Gertrude de Nivelles (626-659)

Son père, Pépin de Landen était un grand propriétaire, venu dans nos régions par la Hesbaye, il fut maire du Palais sous Clotaire II, Dagobert et Sigebert. Il fut l’ancêtre de Pépin le Bref, Charles Martel et Charlemagne. La mère de sainte Gertrude s’appelait Itte et était Princesse d’Aquitaine..
Sainte Gertrude est probablement, née à Landen vers 626. Jeune, elle se tint à l’écart du monde et de ses fêtes. Après la mort de Pépin, Itte transforma son Palais de Nivelles en monastère et, sur le conseil de saint Amand, elle se consacra à Dieu avec sa fille et tout ce qu’elle possédait.
Autour de ce monastère, le bourg de Nivelles s’aggloméra peu à peu, pour former une ville forte dès 1220. Quelques années après la mort de Gertrude, un moine qui l’avait connue écrivit sa »  Vita »  dont l’authenticité est reconnue par tous les historiens.
D’abord vénérée par les habitants de la région, le culte de sainte Gertrude se répandit rapidement dans toute l’Europe.
Son tombeau, devenant un lieu d’attraction des grandes foules, justifia la construction d’églises de plus en plus grandes pour aboutir à la prestigieuse collégiale actuelle.
Des églises et chapelles lui sont dédiées partout, depuis la Norvège jusqu’en Espagne : on dénombre plus de mille lieux de culte.
Gertrude reste toujours la »  Dame de Nivelles « . Les reliques de sainte Gertrude ont été placées en 1296 dans une châsse, chef-d’œuvre d’orfèvrerie française, détruite en grande partie en 1940. Les précieux restes, qui ont pu être récupérés, reposent depuis 1982 dans une châsse contemporaine que l’on doit à l’artiste Félix Roulin. Une reproduction mécanique de la châsse ancienne est visible, dans la salle »  impériale »  de la collégiale. De Gertrude jusqu’en 1798, Nivelles a été sous la direction de l’abbesse.

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires.
TOP

Videos, Slideshows and Podcasts by Cincopa Wordpress Plugin